Bienvenue sur le NOUVEAU SITE de l'Ufsp, n’hésitez pas à nous contacter.

Comment choisir un bon chaussant

jj

Chaque individu parcourt au long de sa vie environ 2.5 fois le tour de la terre.

Nos pieds sont donc mis à rude épreuve au quotidien. Le choix de la chaussure a une incidence sur le corps car celle-ci protège le pied et l’équilibre du corps.

Il est donc indispensable de choisir un bon chaussant pour éviter les maux de pieds divers et variés.

Que vous cherchiez le confort ou un soulagement pour vos pieds sensibles, voici les critères à respecter dans le choix de vos chaussures :

    • Privilégiez le conseil et le service apportés par votre podologue qui prendra le temps d’examiner vos pieds et ses particularités.

 

    • Il est conseillé d’acheter ses chaussures en fin de journée lorsque les pieds sont gonflés. Lors de l’achat, mesurez vos 2 pieds car les pieds peuvent être asymétriques, et il faut alors se baser sur le pied le plus long. Privilégiez les chaussures qui proposent des demi-pointures afin d’être chaussé au millimètre près.

 

    • Respectez la largeur de vos pieds dans le choix de vos chaussures de confort car chaque individu a des pieds de morphologie différente. Ne comprimez pas vos pieds dans une chaussure trop étroite. Celle-ci se déformera et des maux de pieds apparaîtront. Le maintien de la chaussure se fera au niveau du cou de pied avec un laçage, ou une bande auto-agrippante et un contrefort renforcé à l’arrière.

 

    • Privilégiez des cuirs souples et robustes qui donneront une sensation de douceur à vos pieds sensibles (veau, nappa d’agneau, élan…). Des chaussures en cuir ou en fibres naturelles absorbent mieux l’humidité et gardent le pied au sec et sans odeur.

 

    • Prenez une semelle antidérapante assez flexible pour que le déroulement du pas se fasse naturellement. Attention aux talons trop hauts >3.5 cm qui empêchent ce bon déroulement.  Trop de poids sur l’avant du pied entraînera des cors, hallux valgus… La semelle compensée sera idéale dans le cas d’un déséquilibre postérieur.

 

    • Pour des orteils douloureux qui souffrent de cors, de durillons, de griffes ou en marteaux…, choisissez un modèle avec une hauteur au niveau des orteils (empeigne) qui évitera tout frottement dans la chaussure.

 

    • Si vous portez une semelle de correction faite par votre podologue, prenez un modèle de chaussures dont la semelle intérieure est amovible afin que l‘espace du pied soit respecté et qu’il ne sorte pas de la chaussure. Une bonne semelle de marche doit être amortissante afin d’absorber les chocs liés à la marche.

 

    • Si vous souffrez de diabète, vous devez choisir une chaussure sans coutures apparentes afin de ne pas blesser vos pieds fragiles.

 

    • Ce n’est pas votre pied qui doit s’adapter à votre chaussure mais votre chaussure qui doit s’ajuster à votre pied !
  •