Les cabinets de pédicurie podologie restenet ouverts pendant les confinements, vous pouvez nous contacter.

Le psoriasis de l’ongle

Le psoriasis de l’ongle

Le psoriasis est une maladie de peau chronique courante dont la prévalence est de 2 % à 3 % de la population selon des études européennes. Les ongles sont touchés dans environ 50 % des cas. L’atteinte des ongles par le psoriasis peut débuter à n’importe quel âge. Souvent confondu avec une mycose des ongles, le psoriasis unguéal (des ongles) engendre, dans 50 % des cas, des modifications de structure des ongles des pieds ou des doigts.

Outre son aspect inesthétique et souvent très difficile à vivre, ce psoriasis demande beaucoup de patience et de ténacité pour obtenir un résultat thérapeutique satisfaisant. De plus le psoriasis unguéal est souvent douloureux et peut limiter, à terme, l’usage habile des doigts et des orteils. Dans les cas les plus sévères, la maladie peut même profondément modifier la structure superficielle de l’ongle.

 

  • Lorsque le psoriasis touche la matrice de l’ongle (zone où se forme l’ongle), on peut observer des altérations de la surface de l’ongle: sillons, ponctuations en dé à coudre.

 

  • Lorsque le psoriasis touche le lit de l’ongle (surface sur laquelle est fixé l’ongle), on peut noter des anomalies de la couleur de l’ongle, un décollement de l’ongle appelé onycholyse ou bien un épaississement sous l’ongle (hyperkératose sous unguéale).

 

 

 

 

Quand consulter et les traitements 

 

 

Le psoriasis de l’ongle est particulièrement handicapant. Il entraîne des déformations, des épaississements, des soulèvements et des douleurs inflammatoires de l’ongle. C’est d’ailleurs l’un des premiers signes de l’atteinte de rhumatismes psoriasiques. En présence d’une atteinte unguéale, il est très important de consulter un spécialiste de façon à mettre en place le traitement adapté. Le psoriasis des ongles est difficile à traiter, mais peut réagir à certains traitements.

 

 

Les conseils du podologue 

 

 

01
Couper ses ongles régulièrement et correctement. Utiliser une pince à ongle adaptée à mors droit (éviter les ciseaux et les coupes ongles).
02
Appliquer un vernis ou une huile essentielle adaptée aux ongles fragilisés ou enrichie en agents kérato-réducteurs pour lutter contre l’épaississement de l’ongle.
03
Éviter les microtraumatismes répétés et l'excès d'humidité qui fragilisent l’ongle.
04
Éviter les vernis semi permanents, les faux ongles qui fragilisent un peu plus les ongles. En cas de difficulté, consulter un podologue

 

 

 

 

Découvrez nos conseils

 

 

Les dangers du Pied Diabétique
10 conseils pour lutter contre la transpiration