Les cabinets de pédicurie podologie restenet ouverts pendant les confinements, vous pouvez nous contacter.

Suivi et prévention tout au long de la croissance de l’enfant

Suivi et prévention tout au long de la croissance de l’enfant

,

La première consultation de votre enfant chez le podologue

 

Elle doit intervenir aux alentours de 4 ans (voir notre magazine n°2). Jusqu’à cet âge il faut laisser le pied tranquille, sauf en cas de doute prononcé, comme par exemple si les genoux ont tendance à se toucher en courant et que l’enfant chute.

 

Lors de cette première consultation, le podologue dispose d’une série de tests et de petits jeux pour évaluer tout trouble de la statique du pied. Il pratiquera un examen podologique et une analyse de la démarche de l’enfant pour constater les déséquilibres : pieds plats, déviations des genoux, usure anomale des chaussures ou chutes trop fréquentes. Il pourra rapidement intervenir pour corriger ces perturbations et confectionnera des orthèses plantaires adaptées à l’anatomie du pied de l’enfant. Il pourra être amené, éventuellement à orienter celui-ci, en fonction de son diagnostic, vers un autre professionnel de la santé.

Compte tenu des évolutions à cet âge du pied de l’enfant, l’orthèse plantaire sera renouvelée tous les 6 mois jusqu’à la correction finale.

 

A partir de ces premières consultations, la relation de l’enfant avec le podologue doit s’établir avec régularité, pour corriger toutes les anomalies qui pourraient survenir mais aussi pour dispenser de précieux conseils dans l’utilisation des chaussures (afin d’éviter notamment le port en continu d’une paire de baskets !).

 

Lacet, scratch ou… rien du tout !

Le laçage doit être systématiquement  préféré aux systèmes de scratch, même si ceux-ci sont plus pratiques lors de la mise en place de la chaussure. L’avantage majeur du laçage est de compenser une tige pouvant ne pas être trop souple ou insuffisamment ajustée à la largeur du pied. Si les fermetures par auto-grippant sont utilisées, il est préférable qu’elles aient un retour. Le bout de la chaussure doit permettre le mouvement des orteils et la mobilité dans tous les sens.

 

Mesurez régulièrement la pointure d’un enfant

 

La pointure d’un enfant doit être mesurée régulièrement. Mesurer les pieds de vos enfants comme suit :

 

jusqu’à 6 ans : tous les 2-3 mois
de 6 à 10 ans : tous les 3-4 mois
de 10 à 12 ans : tous les 4 mois
de 12 à 15 ans : tous les 5 mois
à partir de 16 ans : tous les 6 mois.

 

Mesurer toujours les pieds de vos enfants en largeur et en longueur.

 Assurez-vous qu’il y a de l’espace pour les enfants pour remuer les orteils, que le talon ne glisse pas et qu’il y ait au moins 1,25 cm entre l’extrêmité du pied de l’enfant et celle de la chaussure.

 

 

Vérifiez régulièrement l’usure de leurs chaussures!

 

Vérifiez régulièrement les chaussures de vos enfants en cas d’usure anormale et demander l’avis d’un podologue si nécessaire. Une usure anormale peut être la première indication d’un problème de position du pied ou de posture en général qui doit toujours faire l’objet de consultation d’un podologue.

Normalement, l’usure se situe à l’arrière du talon ou entre l’arrière et l’extérieur. Vous devez vérifier l’usure qui existe à l’intérieur et à l’extérieur de la chaussure au niveau du talon qui peut se reporter sur la semelle de la chaussure. La partie supérieure au niveau du talon peut aussi être cassée et bombée à l’intérieur ou à l’extérieur.

 

 

 

Bien choisir ses chaussures – Conseils de podologues
Les bons conseils du podologue pour les pieds des touts petits