Bienvenue sur le NOUVEAU SITE de l'Ufsp, n’hésitez pas à nous contacter.

Les hyperkératoses, cors et durillons

Les hyperkératoses, cors et durillons

Ce sont des épaississements excessifs de la couche superficielle de la peau : l’épiderme. Ils se forment sur des zones de frottement et d’appui important jusqu’à former une couche épaisse de kératose (corne) à l’origine de douleurs.

Le durillon plantaire 

Le durillon est un épaississement de la peau localisé en regard de la face plantaire du pied. Il se forme au niveau des zones d’hyperpressions, de frottements et de pincements. Il apparaît plus favorablement après 40 ans mais peut également toucher l’enfant ou l’adolescent. La douleur est très variable selon l’épaisseur et la localisation. L’apparition est favorisée par le port de chaussures étroites ou à talon mais également par les déformations du pied et des orteils entraînant des modifications des appuis plantaires souvent à l’origine de durillons.

Quand consulter et les traitements

La consultation d’un podologue est fortement recommandée afin de mettre en place le traitement adapté selon l’importance des durillons (soins de pédicurie, semelles orthopédiques de répartition de charges, conseil de chaussage).

Le cor

Les cors sont pour la plupart situés sur le dessus des orteils au niveau des articulations des phalanges. Ils se caractérisent par la formation d’un épaississement de la peau accompagné d’un noyau central dur, profond et douloureux. Le durillon plantaire peut également évoluer vers un cor avec la formation du noyau central toujours accompagné de kératose au pourtour. Le patient ressent souvent une douleur comparable à une piqûre ou la sensation d’avoir un caillou sous le pied.

Quand consulter et les traitements

Le traitement réside en l’élimination de l’épaisseur de peau (kératose) et l’avulsion du noyau par le podologue associés à la diminution des frottements et hyper-appuis sur les zones concernées au moyen de chaussures adaptées, de semelles orthopédiques ou d’orthoplasties (appareillages en silicone protégeant les zones de frottement et d’appui sur les orteils).

L’œil de perdrix

L’œil de perdrix est un cor se formant entre deux orteils. On retrouve souvent deux cors face à face dit en « œil de perdrix », résultant du conflit entre deux orteils. Les déformations des orteils (en griffes, en marteaux, hallux valgus) ainsi que les chaussures étroites sont souvent à l’origine de cette pathologie.

Quand consulter et les traitements

Le traitement du podologue vise à éliminer l’œil de perdrix puis à prévenir la récidive au moyen de chaussures adaptées aux pieds du patient et si besoin en réalisant une orthoplastie interdigitale permettant de séparer les deux orteils et donc de supprimer le conflit.

Les conseils du podologue 

Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner afin d’éviter les durillons, cors et autre œil de perdrix est de bien faire attention aux chaussures que vous portez. 

Choisissez toujours votre chaussure selon la morphologie de vos pieds
Une chaussure doit être confortable à l’essayage
C’est bien la chaussure qui doit être adapter à votre pied et pas le pied qui doit d’adapter à la chaussure !

Découvrez nos conseils

Être bien chaussé pendant la randonnée
Les pieds des enfants