Les cabinets de pédicurie podologie restenet ouverts pendant les confinements, vous pouvez nous contacter.

La verrue plantaire

La verrue plantaire

La ou les verrues plantaires s’attrapent facilement dans des lieux humides comme les piscines, vestiaires ou salles de sport. Sachez comment les reconnaitre et comment y faire face.

Verrues plantaires : comment les traiter ?

 

Définition verrue plantaire

 

Les verrues plantaires sont de petites tumeurs bénignes sans aucune gravité. Elles sont causées par un virus (HPV : Human Papilloma Virus) qui se niche à la jonction entre l’épiderme et le derme (seconde couche de la peau).

La contamination a souvent lieu dans des lieux humides et collectifs comme les piscines, vestiaires et salles de sport. L’humidité des lieux ramollit la peau et la marche pieds nus favorise les micro-lésions qui sont alors la porte d’entrée du virus au niveau de la peau. Il existe plusieurs types de papilloma virus donnant des verrues plantaires de formes variées plus ou moins profondes.

Au niveau du pied nous retrouvons le plus généralement trois types de verrues :

01
Les myrmécies ou verrues plantaires
Elles sont en générale uniques, profondes et recouvertes d’une épaisse couche cornée, ce qui la fait ressembler à un cor plantaire . La différence est la présence de point noir en raison de l’hypertrophie des vaisseaux sanguins du derme qui saignent facilement. Les myrmécies sont trop souvent douloureuses lorsqu’elles sont situées sous des points d’appuis à la marche.
02
Les verrues en mosaïques ou multiples
Elles sont plus superficielles et forment des chapelets de plusieurs verrues regroupées ensemble. Moins profondes que les myrmécie elles sont rarement douloureuses.
03
Les verrues vulgaires
Elles se retrouvent plus volontiers sur le dos du pied ou les orteils. Elles sont superficielles et forment une excroissance de la peau. Rarement douloureuses, elles peuvent néanmoins devenir grosses et gênantes selon leur localisation.

 

 

 

 

Verrue plantaire et douleur

Les verrues peuvent parfois être douloureuses car localisées dans une zone de frottement. C’est le frottement qui va provoquer la douleur mais pas la verrue

 

La verrue plantaire se reconnait car elle va être douloureuse au pincement et non à la pression.

 

 

Les traitements pour « enlever une verrue plantaire »

Les verrues peuvent disparaitre avec le temps, cependant elles nécessitent une consultation chez le dermatologue ou le pédicure podologue si elles deviennent douloureuses, inesthétiques ou bien si elles se multiplient de manières importante par auto-contamination. Le traitement consiste à brûler la verrue selon différente méthode :

Par le froid: avec l’azote liquide (dermatologue) ou cryothérapie (podologue)
Par action chimique via des acides concentrés comme l’acide glycolique ou salicylique, en application directe sur la peau ou en diffusion grâce à la ionophorèse, pratiquée par le podologue
Par action physique via des lasers, pratiquée par les dermatologues

Notons qu’aucune méthode n’est meilleure qu’une autre et les résultats diffèrent selon les patients. Les récidives de verrues plantaires sont fréquentes et aucun médicament ne traite le virus en lui-même. Certaines médecines douces ou alternatives peuvent être envisagées bien qu’aucune preuve scientifique ne prouve clairement leur efficacité (homéopathie, magnétiseur, acupuncture…)

 

 

Comment éviter les verrues plantaires

 

 

Afin d’éviter les contaminations, il est conseillé de porter des sandales ou des claquettes lors de vos déplacements dans les piscines, vestiaires ou douches collectives. Nous vous recommandons également de ne pas partager les serviettes et de bien vous sécher les pieds.

Si vous présentez des verrues quelques conseils simples :

 

Évitez de gratter et de toucher vos verrues
Ne tenter pas de les arracher ou de les brûler par vos propres moyens sans avis médical, en effet certains acides sont parfois trop puissants notamment pour les enfants ou les personnes à risques (diabétiques, personnes âgées, artéritiques)
Si vous devez traiter votre verrue à domicile, pensez à bien vous laver les mains avant et après application du produit prescrit par le professionnel de santé.
Si vous souhaitez continuer des activités ou des sports pieds nus, il est impératif de protéger vos verrues à l’aide de pansements imperméables, de vernis incolore ou bien de chaussettes spécifiques afin de ne pas contaminer les sols et les personnes

 

 

 

Découvrez nos conseils

 

 

Conseils de podologue pour choisir ses chaussures de randonnée
Les bons conseils du podologue pour les pieds des touts petits