Les cabinets de pédicurie podologie restenet ouverts pendant les confinements, vous pouvez nous contacter.

Les engelures

Les engelures

Les engelures hivernales concernent chaque année beaucoup de monde et les femmes encore plus que les hommes. L’action du froid sur la peau provoque des plaques rouges ou violacées. Le phénomène est habituellement sans gravité mais il peut entraîner des démangeaisons et devenir douloureux. Quelques précautions et la consultation d’un podologue en cas de lésion persistante aux pieds vous permettront de passer l’hiver chaudement, douillettement et sans trop de problèmes !

 

Des lésions douloureuses !

Les engelures sont des lésions très douloureuses qui s’apparentent à des gelures locales du 1er degré. Elles se présentent sous forme de taches rouges ou violacées et donnent des douleurs de type brûlures ou des démangeaisons importantes, voire insupportables. En principe, ces engelures sont sans danger et disparaissent après quelques semaines, mais parfois, cela peut devenir des cloques qui dégénèrent en ulcères (si on ne les soigne pas). Une personne qui a souffert d’engelures une fois y sera confrontée chaque année, sauf si elle prend les mesures nécessaires pour les éviter. Au niveau des pieds, elles sont toujours localisées à des endroits soumis soit à des frottements excessifs avec la chaussure, soit à un conflit de contact avec l’orteil voisin.

Les engelures touchent davantage les personnes jeunes, mais les personnes âgées qui en souffrent ont des douleurs et des démangeaisons plus importantes.

 

Quelle est la cause des engelures ?

Les engelures surviennent principalement durant les périodes froides et humides. L’hiver est donc leur saison de prédilection. L’humidité est un facteur important, mais il doit être combiné avec de l’air froid. La perception du froid a cette capacité à mieux se faire ressentir lorsque l’environnement est humide. Mais, ensuite, elles sont favorisées par une déficience de la circulation périphérique de la personne concernée (sensation fréquente de pieds froids, syndrome ou maladie de Raynaud etc.).

En effet, le froid de l’hiver rétrécit les vaisseaux sanguins et les extrémités des membres sont moins irriguées. Les engelures touchent donc principalement outre les pieds, les doigts et les orteils, mais aussi les jambes, le nez, les yeux, le menton, et d’autres endroits encore. Comme ces parties du corps sont moins irriguées, elles prennent froid. Le corps envoie du sang pour réchauffer les parties refroidies, mais comme les vaisseaux sont rétrécis, le sang ne passe pas et peut les endommager. C’est pourquoi des plaques et des boursouflures rouges peuvent apparaître, avec les douleurs que l’on sait. Dans une série étudiée à l’hôpital Saint-Joseph, 111 patients consécutifs, les engelures siégeaient dans 103 cas sur les orteils, et un traumatisme par des chaussures neuves ou trop étroites était retrouvé à l’interrogatoire.

 

 

 

 

Quand consulter et les traitements

 

 

Si les lésions sont installées ou persistent, vous devez consulter votre podologue.

Parfois, mais rarement, ces lésions peuvent évoluer vers une forme de phlyctènes pouvant se crevasser ou s’ulcérer . Il est indispensable, à ce moment là, de consulter un médecin qui vous prescrira des calmants ou d’autres médicaments.

Une étude sur 111 cas à l’hôpital Saint-Joseph a montré que les engelures survenaient chez des patients ayant une hypersensibilité au froid, et qu’une prise de médicaments vasoconstricteurs contemporaine des engelures était retrouvée dans 20 % des cas. Il est donc utile de conseiller aux patients, si cela est médicalement possible, d’arrêter les médicaments vasoconstricteurs, tels les bêta-bloquants par voie orale ou locale (collyres prescrits pour le glaucome), les dérivés de l’ergot de seigle, et d’éviter de prendre pendant l’hiver des vasoconstricteurs ORL par voie orale ou nasale.

La minceur est également un facteur favorisant, notamment un amaigrissement récent.

 

 

Les conseils du podologue

 

 

1/ Adopter une attitude préventive

Il faut, en premier lieu, se chausser le plus rationnellement et le plus chaudement possible, en insistant sur l’épaisseur et la nature des semelles et surtout sur leur imperméabilité . Il est également nécessaire de choisir des vêtements chauds : chaussettes ou collants appropriés au climat (sans oublier les gants chauds). Le matin, il faut commencer par des frictions énergiques au gant de crin suivies d’un massage-pétrissage avec une pommade anti-froid (la plupart à base de Capsicine) dont l’effet révulsif et hyperhémiant est recherché. Ces pommades sont vendues en pharmacie ou para pharmacie. Certaines pommades peuvent en effet apporter un léger soulagement, même s’il n’existe pas réellement de remède qui soigne totalement l’affection dans tous les cas. Les massages peuvent alléger les picotements et les douleurs. Il ne faut surtout pas se gratter au risque de provoquer des ulcères.

L’objectif est ainsi d’exciter et stimuler la circulation sanguine locale. Le soir, vous pouvez prendre plutôt des douches écossaises. C’est un excellent moyen de tonifier naturellement l’appareil circulatoire par les vaso constrictions et dilatations engendrées par les chocs successifs de températures. Il peut être indiqué de suivre un traitement médical par vitamine A en prévention en début de saison d’automne et il est également possible de bénéficier d’une injection mensuelle en service de dermatologie si récidive très violente. Cette démarche est à mettre en œuvre dès l’automne et le plus régulièrement possible. Le port de chaussures larges, confortables et chaudes est une mesure simple qui peut éviter les récidives d’engelures. La confection de semelles ou d’orthèses de protection des orteils est à envisager lorsque les engelures récidivent au même endroit, sur un orteil ou sur une plante déformés.

2/ Ce qu’il faut éviter

Les réchauffements des pieds en les exposant brusquement près d’un radiateur, d’une source de chaleur ou d’une « bouillotte » sont à proscrire. Attention à ne pas porter de chaussures ou de gants trop serrés, car cela peut également interrompre la circulation sanguine et être la cause des engelures.

 

 

 

 

Découvrez nos conseils

 

 

Conseils de podologue pour choisir ses chaussures de randonnée
Les ongles Noirs